Taïwan & Japon : un résumé express

Mardi 17 octobre 2017 : je viens de passer 10 jours de folie en Californie et en Arizona, le retour à Chicout’ est un peu dur, j’ai qu’une envie, repartir. Sur Secret Flying, une nouvelle offre apparaît : Taipei pour 339€, pile pendant mes vacances de février! Petit check sur le site des conseils aux voyageurs du ministère des affaires étrangères, pas de problème de sécurité et pas de visa ! Je réserve.

Le lendemain, je craque, je prends des billets vers le Japon depuis Taiwan, je ferai 2 jours et demi à Taipei, 1 jour à Osaka, 3 et demi à Tokyo puis une dernière soirée à Taiwan.

Le 28 février, départ en stop depuis Chicoutimi. Pendant la pause pipi à l’Etape, je montre mon panneau, je change de voiture, celle-ci va directement à Montréal. Arrivé en ville, je rejoins une amie de prépa qui est en échange pendant un semestre. On croise plein de supporter des Canadians, il doit y avoir un match ce soir ! Je débarque avec mon gros sac devant le stade, un vendeur à la sauvette me propose un ticket pour 30$, c’est parti ! Avant d’aller à l’aéroport, je finis mes devoirs dans un McDo en ville.

Je passe la nuit sur un banc dans le hall des départs. Après la sécurité, au matin, j’apprends que mon premier avion vers Chicago à 3 heures de retard… Au comptoir, la jeune femme me trouve un nouvel itinéraire, au lieu de passer par San Francisco, je m’envolerai vers Tokyo. La dernière étape, vers Taipei est avec All Nippon Airways, une super compagnie ! (couverts en métal, plats raffinés…).

J’arrive dans mon auberge fatigué par le long voyage et par le décalage horaire, 11h de différence… Je donne mon nom à l’accueil : tout le monde explose de rire. Il parait que j’ai réservé dans un dortoir de filles x)

Réveil, puis direction vers un free walking tour. Nous sommes 5 touristes pour 2 guides, c’est très informel, la visite est très sympa. Avec Patricia, qui vient de Winnipeg on décide d’aller explorer les champs de thé dans les montagnes au sud de la ville. On se fait inviter boire le thé par une famille qui ne parle pas un mot d’anglais.

On fait du stop jusqu’à un temple à flanc de falaise, le conducteur nous explique comment fonctionne les cérémonies. La nuit tombe, c’est le festival des lanternes dans la ville, concours et défilé sur les grands axes. Dîner dans un marché de nuit puis massage. Je déteste les massages en fait, c’est toujours trop fort pour moi.

Le lendemain matin, je fais du vélo dans la ville, découvre Taipei 101. Je rejoins Patricia pour aller dans des sources d’eau chaude au nord de la ville. Dîner dans un autre marché.

Départ vers Osaka en avion, arrivée tard à l’auberge. Je mange en pointant du doigt ce que je veux, personne ne parle anglais. Je combine plusieurs itinéraires pour me construire une visite expresse de la ville. J’écris cet article avec 8 mois de retard, je suis incapable de trouver les noms, je me souviens juste du Château d’Osaka et de l’aquarium… Je finis la journée vraiment exténué.

Je prends un bus de nuit direction Tokyo, aucun écran, tous les bus sont annoncés en japonais. Par miracle je trouve le mien, on peut s’allonger complètement, leurs bus de nuits sont supers !

Arrivée au matin dans la capitale, je dépose mon sac dans une consigne. Palais impérial, jardins japonais, Ginza Street. Je marche beaucoup, je rejoins Emmanuel mon hôte à Shinjuku. J’avais à la base réservé 2 nuits dans un hôtel capsule. En me rendant compte quelque jours avant que j’avais oublié une nuit, j’ai posté une annonce sur couchsurfing. Emmanuel, français, m’a proposé de m’héberger les 3 jours, il a un vélo et il est guide touristique ! Il m’explique tout ce que je vois autour de moi, puis on dîne ensemble.

Je ne me souviens pas de ce que j’ai fait exactement, mais voici plusieurs choses qui m’ont marqué :

les vendeurs qui parlent en continu pour promouvoir les produits dans les supermarchés, les melons et les fraises hors de prix, les hommes en costard qui s’amusent comme des enfants au pachenko, les restaurants fumeurs (pleins de souvenirs d’enfance), ne pas oser manger mes nouilles de peur d’éclabousser les gens en costume autour, pas le droit de manger dans la rue, des vieux en uniformes qui signalent des travaux, les bars avec des garçons beaux gosses avec qui discuter, les gloussements des écolières quand tu les regardes dans les yeux, le prix pour envoyer un colis en France, le bon plan bento en haut du Word Trade Center, l’architecture de fou de leurs Champs Elysées, Shibuya qui est une intersection presque comme les autres, la rigidité des règles, tous les distributeurs, les poulet au curry commandés à la machine mangés en 5 minutes, les toilettes de folie, le karaoké avec Emmanuel.

Le samedi, avion vers Taipei et rencontre avec mon couchsurfer pour la nuit, il m’emmène en scooter dans un marché de nuit avec que des locaux, il me fait goûter du tofu puant, omelette d’huître, truc d’haricot rouge. Dommage, sur couchsurfing on m’a proposé de jouer au badminton et de faire une ballade le lendemain, très sympas les taïwanais! Je prends l’avion, sélectionné pour le secondary screening.  Heureusement le douanier n’est pas très motivé, je garde mes vêtements! Ron, un hôte montréalais m’héberge chez lui. Petit-déjeuner avec John, de nouvelle écosse qui va chercher du travail à Vancouver puis covoiturage vers Chicoutimi.

DépensesPrix en €
Total général894,93 €
Souvenirs5,23 €
Random13,48 €
Activités20,53 €
Parc et musées27,31 €
Massage38,37 €
3 nuits à Taipei, 1 à Osaka56,10 €
Petit-déjeuners10,30 €
Repas90,09 €
Snacks35,85 €
Avion482,16 €
Bus de nuit37,87 €
Transport en commun Taiwan31,44 €
Transport en commun Osaka14,77 €
Transport en commun Tokyo31,43 €

Des vacances très fatigantes, où la météo n’a pas toujours été facile. Assez compliqué d’enchaîner Mexique et tout de suite après le Japon, d’un côté j’avais la chaleur, la décontraction et des prix dérisoires, de l’autre la pluie, une ville gigantesque, pleine de règle et pas donnée.

Pour le coup j’ai eu l’impression de me priver à quelques moment, surtout au restaurant, je suis très content d’avoir fait ce voyage mais je m’en suis rendu a posteriori ; sur le coup je profitais pas tellement. J’ai réussi à me faire héberger sur couchsurfing à Tokyo et à Taipei pour la dernière nuit, malgré ça la note est assez élevée, 890€ tout compris pour 10 petits jours.

Si c’était à refaire, j’aurai du être un peu plus patient avec les billets d’avions, finalement Taiwan à 300-350€ c’est des tarifs qui reviennent régulièrement, éviter de repasser par Taipei après Tokyo, et surtout ne pas partir au Mexique juste avant…

Laisser un commentaire